barbadensis

Aloe Vera Botanique

L'Aloès

Nom latin: Aloe Vera, ou Aloe Barbadensis, ou Aloe vulgaris
Famille: Liliacées
Nom commun: Lys du désert

L'Aloe Vera est une plante arborescente de 60 à 80 cm de haut, aux racines peu profondes, dont la tige très courte et ligneuse porte un faisceau de feuilles charnues lisses de couleur verte, à section triangulaire, aux extrémités pointues, dont les plus grandes atteignent 80 cm de long et 10 cm dans leur plus grande largeur, avec des bords munis d'épines jaune clair.

La coupe transversale d'une feuille permet de distinguer , de l'extérieur vers l'intérieur: la cuticule, une couche épidermique, un derme cellulosique où circule une sève rouge brunâtre (le "sang" de l'aloès), et enfin, au centre une pulpe épaisse: parenchyme mucilagineux incolore qui est le précieux gel utilisé pour ses salutaires vertus.

Les fleurs réparties sur deux ou trois hampes (chacune en portant plusieurs dizaines), pendantes et tubuleuses en forme de petites trompettes de couleur jaunâtre, éclosent successivement. Le fruit est une capsule.

A l'état naturel, l'Aloe vera pousse sur des terrains sablonneux et calcaires de régions semi-désertiques au climat chaud et sec. Sa reproduction s'opère par graines ou, plus aisément, par des rejets (stolons) qui poussent autour de son pied. Facile à cultiver, il est aujourd'hui planté industriellement sur de vastes étendues dans de nombreux pays Etats-Unis, Mexique, Caraïbe, Philippines, etc...

Qu'est-ce que l'Aloès ?

Les botanistes précisent que l'aloès est une plante à fleurs de la famille des liliacées à laquelle appartiennent le lys, l’oignon, l’ail, l’asperge, le muguet, la tulipe, (mais pas le lilas!) etc. Il fait partie des plantes grasses ou "succulentes". Il existe plus de 300 espèces d’aloès de par le monde, dont une demi-douzaine sont considérées comme médicinales. L'Aloe Vera (appellation commune de l'aloès le plus utilisé), fut reconnu successivement par les botanistes Linné (Aloe vera), Lamarck (Aloe vulgaris) et Miller (Aloe Barbadensis).Il constitue aujourd’hui l'une des principales plantes médicinales cultivées dans le monde.

Les principes actifs de l'Aloe Vera:

C’est au coeur de la feuille que se trouve le gel incolore et translucide, matière première active de la plante et véritable trésor caché de l’aloès. Ce gel est appelé pulpe après extraction, mixage et stabilisation.
La fleur et les graines de l’aloès offrent également des principes actifs.
La composition de l'Aloe vera, comme celle d’autres plantes médicinales, est très riche, plus de 160 composants reconnus à ce jour : acides aminés, acides organiques, anthraquinones, enzymes, lignines, minéraux, polysaccharides, saponines, stéroïdes, vitamines, tanins, vitamines, et même des protéines. Il serait trop long d'énumérer ici tous les principes actifs qui en font incontestablement une reine parmi les plantes médicinales.

L'Aloe Vera est connu

Depuis au moins, 5 000 ans, à des époques différentes et dans des endroits du monde fort éloignés les uns des autres, l'homme a toujours utilisé l'aloès pour soigner nombre de ses maux. En effet, maintes preuves archéologiques et historiques témoignent de ses multiples et identiques usages médicinaux dans toutes les grandes civilisations sans aucune exception : Sumérienne, Chinoise, Egyptienne, Arabe, Indienne, Grecque, Romaine, etc. De même, beaucoup des grands écrits de médecins ou savants illustres, de l'Antiquité à nos jours, vantent ses effets salutaires: Hippocrate, Aristote, Celsus, Dioscoride, Pline l'Ancien, Galien, Paracelse, Larrey, Filatov, et bien d'autres...

Une telle ancienneté et universalité de réputation pour cette plante dans l'histoire de la thérapeutique ne pouvait pas évidemment, être sans fondement. C'est le grand mérite de la recherche phytothérapique des dernières décennies d'avoir montré que les nombreuses vertus et indications attribuées empiriquement à l'aloès, depuis toujours, étaient parfaitement justifiées compte tenu de sa composition et de ses propriétés pharmaceutiques qui sont dorénavant scientifiquement connues et reconnues par notre médecine occidentale contemporaine.

PROPRIÉTÉS ESSENTIELLES

A travers les nombreux travaux scientifiques expérimentaux et cliniques réalisés à ce jour (plusieurs centaines), il est désormais confirmé que l'Aloe Vera possède des propriétés :

- Digestives : Stomachique (qui facilite la digestion gastrique), Cholagogue (qui facilite l'évacuation de la bile vésiculaire), Laxative (qui facilite l'évacuation des selles).

- Vulnéraires (qui sont propres à favoriser la guérison des blessures et des contusions) liées à ses actions bactéricides, hémostatique, anesthésique, cicatrisante, et anti-inflammatoire.

- Nutritionnelles dans le cadre de la complémentarisation alimentaire, avec rééquilibration biologique, et stimulation des défenses immunitaires de l'organisme.

- Cosmétologiques, par hydratation et nourrissement de la peau en profondeur, et stimulation de la prolifération cellulaire (fibroblastes du derme) qui en font un véritable "revitalisant" cutané.

D'autres propriétés très importantes (notamment anti-ulcéreuse gastrique et anti-diabétique), qui sont en voie d'être médicalement reconnues, viendront certainement enrichir cette liste dans un proche avenir.

Toutes ces propriétés donnent à l'Aloe Vera un champ d'indications extrêmement important.

L'Aloe Vera est devenu aujourd'hui, grâce aux nouvelles formes de présentation, un végétal de tout premier plan.

UN USAGE UNIVERSEL
« La plante est utilisée comme amer, laxatif, vermifuge, contre les petits maux quotidiens tels que piqûres d’insectes, brûlures, écorchures, coupures, troubles digestifs, eczémas. C’est aussi un excellent cicatrisant et il nous offre, sous forme de jus, un étonnant complément alimentaire tonique et vivifiant. Les athlètes en usent pour prévenir et soigner entorses, foulures, tendinites et comme stimulant naturel sans risquer les foudres du contrôle antidopage. Les femmes en font des masques de beauté, des crèmes de jouvence, des shampoings ou des lotions capillaires. Comme traitement de fond de l’hépatite, de l’asthme, du diabète, des maladies de la peau et des yeux, certains disent qu’il n’y a rien de mieux. La plante possède un pH neutre d’où sa bonne acceptation par l’organisme ».
A noter que toutes les propriétés sont sous la dépendance, soit de la pulpe fraîche naturelle, soit de cette même pulpe stabilisée selon un processus rigoureux parfaitement naturel mis au point en 1958 après 15 ans de recherche par Bill Coast (pharmacien Texan).

Please follow and like us:
0

Enjoy this blog? Please spread the word :)